Bienvenue sur notre nouveau site web

Vous êtes ici: > Accueil > Contrevenants


CONTREVENANTS

Celui, celle qui contrevient, qui agit contre l’ordre établit. Dans les cas présents, il s'agit de contrevenants à la Charte de la langue française du Québec, communément appelée loi 101. Il revient aux citoyens/nes de faire en sorte que cesse cet anglicisation à outrance.





« Nous sommes exaspérés de voir se multiplier de plus en plus d'affiches unilingues anglaises au Québec, et ce, en contradiction avec la loi 101. Nous revendiquons donc le respect de la langue française en sol québécois, autant dans l'affichage des commerces et entreprises, que dans leur service à la clientèle. Afin de contrer ce fléau irrespectueux envers la nation québécoise, nous exposons sur ce site, tous les contrevenants. Nous demandons aux citoyens de porter plainte à l'Office québécois de la langue française pour que cette tendance cesse et, espérons-le, préserve le fait français au Québec. »

Mouvement des Insoumis





L'AFFICHAGE PUBLIC

L'affichage public, qu'il ait un caractère commercial ou non, doit se faire en français (Charte, article 58).

Par affichage public, on entend tout message affiché s'adressant au public, qu'il soit placé à l'intérieur ou à l'extérieur d'un établissement.


Insoumis - ContrevenantUn tel message peut prendre diverses formes : tube fluorescent, écriteau sur la devanture d'un magasin, texte peint dans la vitrine d'un établissement, affiche imprimée dans le hall d'une entreprise, texte écrit à la main sur un panneau temporaire, par exemple.

L'affichage public peut également être fait à la fois en français et dans une autre langue pourvu que le français y figure de façon nettement prédominante par rapport à toute autre langue, c'est-à-dire que son impact visuel soit beaucoup plus important.


Sans exclure l'utilisation d'autres moyens pour donner au français un impact visuel beaucoup plus important, on peut présumer que la règle de la nette prédominance est respectée lorsque :


Sur une même affiche, le français est deux fois plus visible que toute autre langue.

Sur des affiches distinctes, il y a deux fois plus d'affiches en français, ou les affiches en français sont deux fois plus grandes.


SUGGESTION

Dans plusieurs cas, un simple descriptif français serait une nette amélioration, démontrant ainsi du respect envers leur clientèle majoritairement francophone. « Faites-en la demande aux principaux intéressés ».



EN ESTRIE.


Le mouvement des Insoumis suggère aux citoyens de boycotter ces commerces tant et aussi longtemps qu'ils ne respecteront pas la langue officielle du Québec, le français. Le boycott est l'acte ultime pour faire comprendre au propriétaire fautif qu'il a intérêt à se conformer aux demandes légitimes de sa clientèle. Le boycott fait mal là où ça compte le plus pour un commerçant, dans le portefeuille.

Nous suggérons aussi aux citoyens/nes de téléphoner aux contrevenants pour leur souligner poliment qu'ils ne respectent pas la langue officielle du Québec et du même coup, la nation québécoise elle-même.


Référence: LE SOLEIL   voir ici

Référence: LE HUFFINGTON POST   voir ici



Wikipédia

Haut de Page